• Ce qui ne peut danser au bord des lèvres, s'en va hurler au fond de l'âme. 


    4 commentaires
  •  

     

     

    “Ne laissez pas les mots penser à votre place. Ayez une parole habitée”, disait le grand Krishnamurti (1895-1986), Il "causa" toute sa vie autour de l'idée que "la vérité est un pays sans chemin".

    "Où que l'on aille, on voit la souffrance, la douleur, l'angoisse, la solitude, la folie, la peur, la recherche de sécurité, l'emprisonnement dans le savoir, la pulsion du désir, tout ce qui fait le douloureux fond commun des êtres humains. La nature de notre conscience personnelle est la même que celle du reste de l'humanité. On peut résister à cela et se dire: « Ma conscience à moi est séparée ou supérieure". Mais prendre conscience de soi, c'est comprendre que l'on est tout le reste de l'humanité. Tous nos noms et toutes nos conditions diffèrent, mais au-delà de cette illusion masquée, fondamentalement, chacun est tout le reste de l'humanité blessée, solitaire, souffrante, désespérée ou névrosée. D'Est en Ouest, c'est ainsi, et tout notre malheur perdure car la méconnaissance de soi nous fait croire que l'on a personnellement raison et que l'on est un individu totalement libre."

     


    7 commentaires
  •  

    Encore un peu de ciel
    Pour décupler la paix
    Une poignée de givre
    Pour élargir le cœur
    Pour lui donner des branches
    De sapins lumineux.

     

    Rien qu’un panier d’oranges
    Pour voyager longtemps
    Sur de douces planètes
    Un petit bout d’étoile
    A poser dans la tête.

     

    Encore un peu de sable
    Pour leur faire un chemin
    Pour accueillir les anges
    Un glorieux refrain.

     

    Quand viendront-ils danser
    Dans la crèche immobile ?
    S’élancer comme fous
    Par toutes les fenêtres ?

     

    Christine Guenanten

     


    4 commentaires
  •  

    Le malheur n’entre guère que par la porte qu’on lui a ouverte

     


    4 commentaires
  •  

    Ce que tu fais de ta « Vie » dépend de toi. Tu as tous les outils, toutes les ressources dont tu as besoin. Ce que tu en fais dépend de toi. Le choix t'appartient.

     

    Tes réponses sont en toi. Les réponses aux questions de la « Vie » sont en toi. Tout ce qu'il te faut, c'est regarder, écouter et faire confiance.

     

    A mesure que tu t'ouvres à cette confiance, tu te souviendras de plus en plus de tout ceci.

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique