• René-Guy Cadou Des chevaux et des chiens

     

      

     

    Des chevaux et des chiens

     

    Les chevaux et les chiens

    Parlent mieux que les hommes

    Et savent de très loin

    Reconnaître le ciel

     

    Ils n’ont pour eux que l’herbe

    Et la grave tendresse

    Des bêtes qui remuent

    Tristement le passé

     

    Mais dans leurs yeux inquiets

    Des choses et des hommes

    Passe parfois l’éclair

    D’une saison future.

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Janvier à 11:55

    magnifique poème sur le silence des bêtes, est-ce à cause de ce silence que nous sommes si cruels avec elles?

      • Samedi 14 Janvier à 18:13

        question cruciale

    2
    Mercredi 11 Janvier à 20:02

    Belle description de nos meilleurs amis... Le poète les ressent profondément.

      • Samedi 14 Janvier à 18:14

        Je le crois aussi

         

    3
    Jeudi 12 Janvier à 22:21

     je ne connaissais pas ce poète. Bises et merci pour ce poème

      • Samedi 14 Janvier à 18:15

        Tu es la bienvenue, bises

    4
    Samedi 14 Janvier à 17:45

    Je ne connaissais pas ce beau poème.

    Merci Marlène !

      • Samedi 14 Janvier à 18:16

        Contente que tu l'aimes aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter