•  

     

     

    Enlacées

    les mains

    aux marées

    basses

    de l’été

    elles ont oublié

    les syllabes

    du soleil

    elles vivent

    leur chanson d’infini

    avant que ne vienne

    le vent d’automne

    leur rappeler

    les limites

    de l’heure


    2 commentaires
  •  

     

     

    dans l'herbe verte
    elle enfile des perle

    la toile d'araignée 

     


    4 commentaires

  • 6 commentaires
  •  

     "Une femme insensible est celle qui n'a pas encore vu celui qu'elle doit aimer."

    Jean De La Bruyère


    6 commentaires
  •  

     

    S’approche l’heure 
    du départ
    des pertes 
    de couleur
     

    soleil immobile

    pour un instant

    accroché à la grisaille

    des larmes

     

    limites du souffle 
    suspendu

    au tremblement de l’être

    quand les distances

    se creusent

     


    3 commentaires