• Le long des falaises

    Le long des falaises

    l’été brûle

     pic sur la mer

    dans la blancheur

    des coquillages

    dans la nacre

    d’une autre mer

    plus douce

    celle du ciel


  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Mai à 17:53

    C'est la mer à l'envers

    plus douce, plus nacrée

    un refuge apaisant

      • Samedi 4 Mai à 03:36

        oui. les mots nous le redisent...

    2
    Jeudi 2 Mai à 19:06

    Les eaux d'en bas et les eaux d'en haut, réunies, c'est Dieu ! .... Mais entre les deux, ces petits coquillages ravissants, ces falaises : la vie, la nôtre.

      • Samedi 4 Mai à 03:37

        Joliment dit Mayalila...

    3
    Vendredi 3 Mai à 13:26

    tº nous compliques la vie! mais les mots sont beaux et c'est le principal. Gigri... Gisèle

      • Samedi 4 Mai à 03:38

        Merci de partager Gisèle...

    4
    Vendredi 10 Mai à 09:15

    Ce qui est en haut, comme ce qui est en bas...

      • Vendredi 10 Mai à 19:10

        Tu visualises bien Mimikk

         

    5
    Dimanche 12 Mai à 18:12

    Tu n'as pas peur d'effrayer ceux et celles qui ne parlent comme toi! Propos étranges! BOnne soirée, Gisèle

      • Dimanche 12 Mai à 20:49

        La poésie est parfois étrange ...

        Bonne semaine Gisèle

    6
    Samedi 25 Mai à 19:18

    Très très beau...

    Amitié

      • Lundi 27 Mai à 16:21

        Merci Minik do

        Amities

         

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter