• La vérité

     

     

     

    la vérité s’offre

     

    La vérité se dérobe

     

    Elle embrase un tourment

     

    Qui jamais plus ne meurt

     

    J'ai cessé de la poursuivre

     

    Faute de patience

     

    Faute de temps

     

    J'essaie de vivre sans elle

     

    Je polis mes points d'interrogation

     

    En hameçons d'or pour tenter les étoiles

     

    J'en attrape une quelquefois

     

    Dans la fraîcheur d'une nuit violette

     

    Je la ramène doucement

     

    A la surface immobile

     

    Des yeux tristes 

     

    Qui ont oublié le sourire

     

    Je la contemple sans me lasser

     

    Lueur miraculeusement arrachée

     

    Au sol ingrat de la peine

     

    Par une main amie

     

    Par un regard d'enfant

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Octobre à 19:45

    Instant de douceur. J'espère que vous souffrez moins de la folie de certains êtres non humains. Bel instant à Toi. l.

      • Jeudi 1er Novembre à 00:24

        Liedich enfin apres une longue absence. Merci de continuer a partager

        mes mots.

        Amitie

    2
    Mercredi 31 Octobre à 08:25

    Quelle beauté ! Et j'allais dire : "quelle vérité !" Car la beauté est vérité, et la vérité est beauté...

      • Jeudi 1er Novembre à 00:25

        Que j'aime ton regard et sa profondeur Mayalila...Merci

    3
    Vendredi 2 Novembre à 11:00

    Que j'aime ces points d'interrogation en hameçons d'or...

      • Mardi 6 Novembre à 01:06

        Merci Mimikk de partager mes mots

    4
    Samedi 3 Novembre à 13:08

    Dans notre monde sombre violant et aseptisé

    la vérité est partie se cacher dans les profondeurs

    Heureusement qu'il existe encore  des pécheurs aux hameçons d'or

    pour la remonter à la surface et nous la faire découvrir

    dans sa rayonnante beauté

    Merci Marlène

      • Mardi 6 Novembre à 01:08

        Merci poète pour tes mots suggestifs et forts...

        Espérons toujours trouver la vérité au fond de nos coeurs.

        Amitié Pascal

    5
    Mercredi 7 Novembre à 06:32

    La Vérité : Une "inaccessible étoile"...

    Ton poème est très beau.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter