• Honoré de Balzac

    La femme comprend tout par l'amour ; quand elle n'entend pas, elle sent ; quand elle ne sent pas, elle voit.
    Honoré de Balzac ; Séraphîta (1834) 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Mars à 08:47

    C'est surement pour cela qu'elle est l'avenir de l'homme ;-)

    smile

      • Dimanche 29 Mars à 04:10

        Une boutade ?

        Amitié Pascal

    2
    Vendredi 20 Mars à 08:51

    Il est des femmes qui ne sentent rien , qui ne voient rien  et il est des hommes qui correspondent à cette définition de Balzac, je crois

      • Dimanche 29 Mars à 04:11

        Tout est relatif, pas de règle absolue, c’est vrai Gazou

    3
    Vendredi 20 Mars à 18:57

    Je lis le commentaire de Gazou et je vois qu'en effet Balzac a surtout caractérisé "le féminin", qui à notre siècle est de mieux en mieux partagé entre les sexes. Et ce féminin "intuitif" est la caractéristique de notre âme, qui nous porte vers Dieu car elle est à sa ressemblance !

      • Dimanche 29 Mars à 04:12

        Un commentaire qui me touche Mayalila

    4
    Samedi 21 Mars à 13:03

    Je pense malgré tout que les femmes sont plus attentives aux autres, à leurs besoins, à leurs manques, à leurs chagrins et savent mieux y répondre.

      • Dimanche 29 Mars à 04:13

        Tu décris les vertus féminines par excellence chère Azalais

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter