• Descartes Les émotions et les sentiments

    René Descartes. Dans son traité Les Passions de l'âme, Descartes identifie six émotions simples : "l'admiration, l'amour, la haine, le désir, la joie et la tristesse" et toutes les autres en sont composées de quelques de ces six ou bien en sont des espèces.

    Une émotion est une réaction psychologique et physique à une situation. Elle a d'abord une manifestation interne et génère une réaction extérieure. Elle est provoquée par la confrontation à une situation et à l'interprétation de la réalité. En cela, une émotion est différente d'une sensation, laquelle est la conséquence physique directe (relation à la température, à la texture...). La sensation est directement associée à la perception sensorielle. La sensation est par conséquent physique. Quant à la différence entre émotion et sentiment, celle-ci réside dans le fait que le sentiment ne présente pas une manifestation réactionnelle. Néanmoins, une accumulation de sentiments peut générer des états émotionnels.

    Huit types d'émotions  : neutralité, euphorie, joie, tristesse, férocité, déception, gêne et pe


  • Commentaires

    1
    *
    Mardi 15 Septembre 2015 à 09:21
    Sur le chemin
    De la Vie
    Au tournent
    Imprévu
    Mes émotions
    J'ai laissé
    Sur ton regard
    M'entraîner. .
    Pleure,ris...
    M'ont-elles dit
    J'ai pris mon regard
    L'ai tatoué
    Sur le ciel
    Et laissé mon coeur
    Sur le chemin ailleurs...

    Belle journée Marlene
    Bisous
    2
    Mardi 15 Septembre 2015 à 11:33

    Il fallait être lui pour l'écrire comme ça.


    Merci pour le rappel, Marlène.


    Bises et douce journée.

    3
    Mardi 15 Septembre 2015 à 11:51

    Je trouve qu'admiration et joie sont très proches, mais désir et admiration peuvent l'être aussi. Difficile de codifier ce que l'on ressent ! D'ailleurs à la fin tu reclasses différemment, pourquoi ?  L'émotion est primaire, le sentiment secondaire ; l'émotion correspond donc au pur jaillissement de la vie, tandis que le sentiment est une reconstruction mentale plaquée sur l'émotion. Il serait donc souhaitable de s'en tenir aux émotions et de ne surtout  pas les analyser... J'éprouve, donc je vis.

    Tu évoques aussi les sensations ; les sensations ne sont que le biais "imaginaire" par lequel nous éprouvons l'émotion. Et l'émotion est le témoin de notre être, pas la pensée. En ce sens je m'écarte de Descartes (si j'ose dire !!) : pourquoi rajouter des pensées sur ce qui est déjà ??  Bien sûr, c'est pour rajouter un "je"... bien inutile... 

    4
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 00:38

    Je suis plutôt d'accord avec Descartes. Sauf qu'une sensation n'est (selon moi) pas toujours que d'ordre physique. Une accumulation de sentiments peut générer des émotions, mais des sensations intérieures aussi. Ou alors, je confonds décidément sensation et émotion... 

    5
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 09:40

    je n'aime pas cet homme qui a, au nom de je ne sais quel savoir, a ôté toute émotion, toute sensation, toute tristesse, toute joie au règne animal et les a rangé dans la catégorie des machines, autorisant par la même la barbarie à leur égard!

    6
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 14:45

    Bravo Monsieur Descartes. Jolie définition des émotions et des sentiments... surtout quand, comme beaucoup, on connait les deux!

    Gigri

    7
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 18:18

    et il y a de quoi être émotionné

    8
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 19:01

    Je vois que tu aimes bien jouer avec Descartes...

    moi je préfère me promener...

    Amitié Marlène

    9
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 15:55

    Nous devons beaucoup à Descartes, c'est vrai.


    Bises et bonne fin de semaine


    Alain

    10
    Samedi 19 Septembre 2015 à 16:30

    les bouchers et les grands industriels de la viande lui doivent beaucoup en effet!

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter