• Conte zen

     

    Un samouraï se présenta un jour devant un maître zen réputé et lui demanda:
    "_ Existe-t-il réellement un enfer et un paradis?
    _ Qui es-tu? lui demanda le moine.
    _ Je suis samouraï.
    _ Toi, un samouraï? s'exclama le maître, quel seigneur voudrait de toi à son service? Tu as l'air d'un mendiant!"
    La colère s'empara du guerrier. Il saisit son sabre et le dégaina. Le maître poursuivit:
    "_Ah, tu as même une épée! Mais tu es sûrement trop maladroit et trop inexpérimenté pour me couper la tête!"
    Hors de lui, le samouraï leva son sabre, prêt à frapper le moine. A ce moment à, celui-ci dit d'une voix tranquille:
    "_ Ici s'ouvrent les portes de l'Enfer."
    Le guerrier surpris par la tranquille assurance du moine, rengaina son sabre et s'inclina.
    "- Ici s'ouvrent les portes du paradis.
     


  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Juin à 09:05

    Les portes de l'enfer restent toujours entrouvertes

    tan-disque que la porte du paradis est fermée à clé

    a nous d'en trouver la clé  wink2

      • Samedi 16 Juin à 17:55

        Patience et courage...

        Amitie Pascal

    2
    Samedi 16 Juin à 16:23

    Oui, ce sont deux cartes du tarot de la transformation d'Osho ("Les portes de l'Enfer", "les portes du Paradis")

    3
    Samedi 16 Juin à 17:56

    Merci pour l'information Mayalila...

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter