• Christian Bobin Lectures

     

    " Certains êtres sont comme le lilas qui sature de son parfum, 

    jour et nuit,  

    l'air dans lequel il trempe,  

    condamnant ceux qui entrent dans son cercle embaumé à éprouver aussitôt une ivresse intime qui fait s'entrechoquer, comme des verres de cristal de Bohême,  

    les atomes de leurs âmes." 

    Christian Bobin 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Juin à 12:13

    Que c'est beau ! C'est un poète...

    2
    Vendredi 11 Juin à 15:21

    Je suis mitigée... est-ce vraiment une condamnation ? de quoi sommes-nous punis ?

    Je préfère penser que le lilas nous invite à entrer dans ce cercle, mais que nous pouvons nous y soustraire ou y entrer librement.

    Ceci étant la citation est belle, merci pour le partage Marlou.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter