• Albert Camus el le monde

     

    On se croit retranché du monde, mais il suffit qu'un olivier se dresse dans la poussière dorée, il suffit de quelques plages éblouissantes sous le soleil du matin, pour qu'on sente en soi fondre cette résistance.

     

    Ainsi de moi. Je prends conscience des possibilités dont je suis responsable. Chaque minute de vie porte en elle sa valeur de miracle et son visage d'éternelle jeunesse."

     

    Albert Camus, Extrait de « Carnets I. — Mai 1935 – Février 1942.

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Juillet 2016 à 17:36

    Joli.

      • Dimanche 31 Juillet 2016 à 09:52

        Merci ALoysia de ta visite, c'est gentil de ta part

         

    2
    Samedi 30 Juillet 2016 à 21:03

    ah! c'est beau! Mais pas facile hélas que vivre si joliment. Vivent les plages éblouissantes loin de moi (zut)

    Bonne soirée,

    Gigri

      • Dimanche 31 Juillet 2016 à 09:53

        C'est vrai, les gens qui vivent pres de la mer ont de la chance...

        Bon dimanche Gigri

    3
    Mercredi 3 Août 2016 à 11:16

    Il n'y a pas eu que la mer dans la vie de Camus

    « On voyage pendant des années sans trop savoir ce que l’on cherche, on erre dans le bruit, empêtré de désirs ou de repentirs et l’on parvient soudain dans l’un de ces deux ou trois lieux qui attendent chacun de nous en ce monde. Le voyageur qui, de la terrasse de Cordes, regarde la nuit d’été sait ainsi qu’il n’a pas besoin d’aller plus loin et que, s’il veut, la beauté ici, jour après jour, l’enlèvera à toute solitude. » (Albert Camus)
     
    Eh bien oui, je suis un peu chauvine aussi pour dire que ma région a ses beautés secrètes capables d'émouvoir aussi un si grand écrivain
    bonne journée Marlène
    4
    Jeudi 4 Août 2016 à 17:41

    Des mots qui portent, oui, chacun a ces lieux privilegies qui lui donnent un sentiment merveilleux  d'achevement...

    Tu as de la chance  d'aimerainsi ta region...

    5
    Dimanche 7 Août 2016 à 09:38

    Ouvrons toujours les yeux sur les beautés de notre monde. Elles sont partout, même si chacun doit trouver le lieu où il se sent bien.

    Passe une douce journée Marlou.

    6
    Dimanche 7 Août 2016 à 10:55
    Une belle quete... Merci du partage Quichottine, journée douce...
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter