•  

     

     

    Le monde est un arbre
    et nous sommes les feuilles
    de ses branches
    nous feuillons infiniment
    entre splendeur et souffrance

     

    chaque arbre
    ouvre à la plus haute qualité d'attention
    chaque arbre dit
    son infinie révérence
    à tout ce qui est

     

    chaque arbre écoute
    notre éclosion

     

    le monde est un arbre
    et nous sommes les feuilles
    de ses branches
    un arbre dressé
    qui regarde les veines du ciel
    un arbre perdu
    qui pousse au centre du monde
    un arbre éperdu
    qui se couche lentement sur le lit du vent

     

     

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

     

    mots feutrés

     

    sous le ciel trop bleu

     

    de nos deuils

     

     

     

     

    le silence

     

     a tout arrêté

     

    même les idées

     

     

     

     

     


    18 commentaires
  •  

    Derrière les grillages

     

    ces femmes du sud

     

    leur visage scellé

     

    comme leurs fenêtres

     

    leurs mains

     

    prisonnières

     

    de la pudeur

     

    ou des coutumes

     

     

     

    que disent-elles

     

    ces mains vivantes

     

    guetter

     

    furtivement

     

    en leur geste

     

    l‘élan

     

    de l’âme libre

     

    malgré le siège des murs

     

    aux yeux multiples

     

     

     

     

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires