•  

     

     

     

     

    toutes ces violettes

     

    en l’absence des hommes

     

    épanouies

     

     

     

     

    matin de juillet

     

    deux carpes se fixent

     

    sur les nuages

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Août à 17:20

    Merveilleux instantanés de la vie sans les hommes... !

      • Samedi 19 Août à 14:20

        S'eloigner est parfois un besoin...

         

    2
    Dimanche 20 Août à 11:56

    belle image, j'aime.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter